Bienvenue !


Suivez-moi, au fil des mois, au fil de mes découvertes, dans un monde où les papilles sont à l'honneur.

Mes petites gourmandises seront surprenantes ou classiques, mais savoureuses, ça va de soi !
Ah oui ! Je suis bel et bien gourmande !

Pour me contacter, suffit de cliquer sur ma bouille !
Lundi 12 février 1 12 /02 /Fév 21:21

J'ai changé de blog, donc si vous ne trouvez pas une de mes recettes ici, vous pourrez la retrouver !

Avec les index, vous n'aurez pas besoin de vous creuser trop la tête pour savoir où elle se trouve.

A bientôt !

Par Enora - Publié dans : papotages
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Mercredi 7 février 3 07 /02 /Fév 19:48

Ce coup-ci y’aura pas de photo… Ben vi j’suis désolée, mais franchement la salsa de polenta, elle est vraiment pas photogénique ! Très bonne et très simple, mais pas très zolie zolie à voir.

 
Voici donc la tite recette, qui sort directement d'ma tête  !

 
La sauce salsa

  • - 1 boîte de tomates pelées
  • - 1 poivron rouge
  • - 1 petit oignon
  • - 1 gousse d’ail
  • - tabasco
  • - huile d’olive

 
Faire revenir dans un peu d’huile d’olive l’oignon et l’ail hachés, ainsi que le poivron coupé en petits morceaux.

Quand les oignons sont un peu caramélisés, ajouter les tomates et le tabasco.

Laisser mijoter 20 minutes environ.

Réserver cette sauce.

 

La polenta (pour 2 personnes)

  • - 1 verre à whisky de polenta
  • - eau

 
Mettre dans une casserole la polenta et la délayer dans 3 ou 3,5 fois son volume en eau.
(environ hein)

Quand elle commence à « péter » (oui la polenta a de l’aérophagie quand elle cuit, c’est comme ça, c’est pas d’sa faute !) ajouter la sauce salsa. Remuer le tout, et laisser cuire encore un peu.

Servir comme ça ou avec un peu de fromage râpé dessus. (parmesan, feta…)

 

 
Pour une meilleure présentation, je pense qu’on peut le faire dans des verrines. Mettre un étage de sauce salsa, un étage de polenta (ou l'inverse) et parsemer de fromage. Dans ce cas, il faut cuire la polenta dans 4 fois son volume d’eau.

Par Enora - Publié dans : Nos amis, les LEGUMES et les CEREALES
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 30 janvier 2 30 /01 /Jan 19:49

J'ai un stock assez important de feuilles de riz, donc j'avais décidé de les écouler en faisait des garnitures totalement pas chinoises. Tête dans l'congélo : hum hum y'a des épinards hâchés... hum hum... des champignons de paris... hum hum... ça d'vrait être pas mal ça ! En ajoutant un p'tit oignon, des pignons de pin et un soupçon de crème fraîche... rhaaaa j'ai hâte !

Je m'attèle donc à les préparer...
Cuisson de la garniture... réfrigération.
Trempouillage des feuilles de riz... confection des faux nems.
Badigeonnage d'huile d'olive... cuisson au four.

Jusqu'ici tout va bien...

Je regarde au bout de 15 minutes mes petits nems... rhooo ils dorent pas... vais mettre le grill...
Quelques minutes plus tard... chouette ! ils dorent ! mais ceux du fond, un peu trop...
J'ouvre donc le four, je sors le plat, je le tourne... je l'approche de l'entrée du four... et là ! oh mon dieu ! y'a l'feu ! le papier sulfurisé brûle ! premier réflexe : je souffle dessus... mais quelle cruche ! ça brûle encore plus ! Ma mère qui est à côté me fait signe de l'approcher du robinet... snif... oui y'a pu que cette solution...

Constat final :
Nous avons sauvé les faux nems de l'incendie... nous sommes des héroïnes.
Et pis z'étaient bons... donc ils n'ont pas été totalement noyés.
Z'étaient bons un peu noyés... seront encore meilleurs quand je referai la recette ! chic !

Affaire à suivre...

 

Par Enora - Publié dans : raté ? vraiment ?
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Vendredi 26 janvier 5 26 /01 /Jan 16:46

On dit que les huîtres sont aphrodisiaques. Ca tombe bien, j'ai appris à les apprécier !

J'avais l'habitude de les déguster avec juste un peu de citron, et pour "pimenter" encore un peu les choses, j'ai pensé à quelque chose de plus... plus... vous voyez ? Mais si ! Quelque chose de citronné... de piquant... et également connu pour ses "vertus" aphrodisiaques ! Ca y est, vous y êtes ?

Du gingembre !

J'ai donc pensé à faire des petites "sauces" avec gingembre et vinaigre. Comme je prône toujours (ou presque) la simplicité, le plus dur dans cette recette réside en l'ouverture des huîtres !


Pour les petites "sauces", il suffit d'avoir :

  • - du vinaigre balsamique
  • - du vinaigre de cidre
  • - du gingembre frais


Il suffit de :
râper le gingembre après l'avoir épluché. Le mélanger avec les vinaigres, dans deux coupelles séparées.

Il ne vous suffit alors plus que de :
déguster les huîtres avec une petite cuillère de "sauce".

Que cette recette est compliquée... Incroyable non ?
Vous croyez que vous y arriverez ?



Et pour encore plus de simplicité, je pense que les vinaigres peuvent être mis au rancard ! Un peu de gingembre râpé dans une huître... ça pique, c'est citronné, c'est miam !

Par Enora - Publié dans : Un tit plongeon dans la MER
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 13 janvier 6 13 /01 /Jan 18:25

Je me suis lancée à faire une galette des rois. Ca permet d'avoir quelque chose d'un peux moins gras que dans le commerce, un peu moins sucré aussi, et totalement à son goût ! Pour ce faire j'ai suivi à peu près 2 recettes. Pour la pâte feuilletée, celle-ci avec les quantités divisées par deux. Pour la garniture celle-là, un peu remaniée à ma façon.



La pâte feuilletée était évidemment l'exercice le plus périlleux de l'histoire. J'ai eu juste un souci : j'avais oublié qu'entre chaque pliage, un temps de repos était nécessaire. J'ai voulu aller trop vite, et du coup mon feuilletage commençait à se casser et le beurre à sortir. J'ai dû rajouter de la farine pour limiter les dégâts. Au final, la pâte n'est pas totalement réussie, mais pas totalement ratée non plus ! La prochaine fois, ce sera sans doute mieux, et je garde la même recette, qui me semble très bien.

En ce qui concerne, la garniture ça s'est très bien passé !

Je tiens à repréciser que ma galette est version miniature. Si vous voulez en faire une taille normale, va falloir tout multiplier par deux !


Pour une garniture acidulée et au bon goût d'amandes, il faut :

  • - 3 pommes
  • - de la poudre d'amandes
  • - un peu d'extrait d'amandes
  • - du sucre vanillée
  • - du sucre roux ou blanc, comme vous le voulez
  • - de la cannelle
Faire cuire à feu doux, et à couvert, les pommes pelées, épépinées et coupées en petits morceaux, jusqu'à ce qu'elles soient fondantes.

Quand elles sont bien fondantes, ajouter les autres ingrédients, dans les proportions qui vous conviennent.
Ouais je sais c'est pas précis, mais c'est vraiment au goût de chacun. Je ne mesure pas, je goûte, et comme ça je sais quand c'est bon. Personnellement je n'ai pas beaucoup sucré, car j'ai beaucoup aimé le côté acidulé des pommes. A vous d'voir !


Pour confectionner la galette, il faut faire deux ronds avec la pâte feuilletée. Mettre la garniture sur l'un des deux, et recouvrir l'ensemble avec le deuxième. Ensuite il faut souder les bords des deux ronds de pâtes avec un peu d'eau et badigeonner légèrement la galette à l'aide d'un pinceau avec un jaune d'oeuf.
Moi j'ai fait avec du lait sucré, mais ça donne pas une galette très dorée.

Enfourner à 210°C (th.7) durant 20 à 25 minutes.

Hop ! vous pouvez la déguster tiède, ou même froide ! :p

La tite fève qui s'tait cachée

 

Par Enora - Publié dans : C'est l'heure du GOUTER
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus